Marc Naimark's writing and interviews _____________________________________________________

John et Hadri dans “Le Grand saut”

Posted in Uncategorized by marcnaimark on 2014/11/28

grandsautJe suis de toute évidence en décalage total avec les autres. Abonné à un site qui propose des places gratuites aux spectacles, et voyant proposé chaque semaine le spectacle “Le Grand saut” d’un duo comique John et Hadri, j’ai décidé d’aller voir.

J’ai un peu ri, mais beaucoup moins que les artistes, qui n’ont cessé d’éclater en fous rires. Une fois, d’accord, deux fois, d’accord, mais dix fois, c’est trop, et pas très pro. Comme disait l’ami qui m’accompagnait : C’est devenu obligatoire, ils ont font trop, ils vont en faire chaque semaine, peut être en changeant le moment de s’effondrer en fou rire.

Le public en revanche a ri à éclats, sans cesse. Bon. Moi mes zygomatiques ne sont pas automatiquement activés par des “rappels” que les Juifs sont riches, que beaucoup de médecins sont juifs ou que beaucoup de Juifs sont médecins, que les homosexuels sont des folles, que des folles sont lubriques, ou n’importe lequel des autres clichés qui font office de moteur humoristique pour John et Hadri. Pour info, et pour agacement, “Hadri” c’est le sobriquet de Hadrien Raccah, et “John” de John Zera, sauf que selon le spectacle c’est Jonathan, alors que le petit nom de Jonathan c’est “Jon”. Leurs noms m’irritent beaucoup, je ne sais pas pourquoi.

J’étais aussi déçu du spectacle en lui même. J’aimais bien l’idée dans la présentation du “Grand saut” : en haut de la Tour Montparnasse, John fait une demande en mariage et Hadri, malheureux en amour, va se tuer. Hadri fait rater la demande en mariage, John la tentative de suicide. Je m’attendais à un spectacle un peu philosopho-humoristique, mais en fait, cette scène ne fait que démarrer une nouvelle amitié entre les deux hommes. Il s’enchaîne une suite de sketchs sans trop de cohérence. Heureusement on termine avec un retour au commencement. John, déçu en mariage, va se tuer. Hadri va faire une demande en mariage. Les amis se retrouvent à la Tour Montparnasse, renouent leur relation, et pense qu’elle serait peut être non de l’amitié, mais de l’amour. Ils vont s’embrasser, mais pris de dégoût, ils se repoussent, et sautent dans le vide. Il vaut mieux mourir qu’aimer un homme.

John et Hadri sont plutôt sympathiques, ils ont plein d’énergie (parfois trop : ça crie beaucoup). mais je n’ai pas envie de voir un autre spectacle de ce couple comique. Les échanges avec le public sont réussis, mais peu fréquents, et le recours à un humour lourd plein de clichés est lassant, voire même répugnant.

Mot de la fin obligatoire.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: