Marc Naimark's writing and interviews _____________________________________________________

Yagg / L’organisme @ICANN livre le nom de domaine .gay aux seuls intérêts commerciaux : #ICANNisBroken

Posted in internet, web, Yagg by marcnaimark on 2014/10/13

blogyaggddotgayFeatured in Yagg

http://unamericainaparis.yagg.com/2014/10/13/lorganisme-icann-livre-le-nom-de-domaine-gay-aux-seuls-interets-commerciaux-icannisbroken/


Aujourd’hui le 13 octobre aura lieu à Los Angeles une réunion critique pour l’avenir en ligne de la communauté LGBT. En marge d’une réunion mondiale d’ICANN, l’organisme de droit californien chargé par le gouvernement américain de la gestion de l’internet, aura lieu une recontre entre des délégués de l’ICANN et des représentants de dotgay LLC, l’entreprise créée par un certain Scott Seitz pour défendre le principe d’une gestion communautaire du futur nom de domaine .gay.

Il s’agit avec .gay d’un de centaines de nouveaux noms de domaine lancés par l’ICANN, comme .ibm ou .paris. Il s’agit avant tout d’une démarche commerciale, qui rapportera gros à l’ICANN. Mais l’organisme s’est quand même doté d’une procédure parallèle pour préserver la possibilité à titre exceptionnel d’une gestion communautaire de certains noms de domaine.

C’est le cas de .gay, où dotgay LLC s’affronte à trois entreprises purement commerciale pour obtenir le droit de gérer ce nom de domaine très recherché. Après des mois et des mois de procédure, d’enquêtes, de contestations, une dernière étape a été franchie la semaine dernière avec l’annonce du résultat de l’évaluation de priorité communautaire réalisée par l’Economist Intelligence Unit au profit de l’ICANN.

Le résultat est catastrophique, avec 10 points sur un barême de 16, où il fallait atteindre 14 points pour être retenu.

Le motif de déduction des points manquants illustrent à merveille à quel point la procédure est déloyale et faite pour empêcher dotgay LLC (ou tout autre candidat communautaire) de réussir. On remarque en passant que le fait de rejeter la priorité communautaire à dotgay LLC a comme résultat une mise aux enchères du nom de domaine .gay, ce qui est évidemment bien plus rentable pour l’ICANN.

Il a suffi, par exemple, qu’un organisme (et un seul, les Républicains de Texas, pour tout savoir) transmette un avis défavorable au dossier dotgay, avis qui a été rejeté par l’instructeur ICANN, d’ailleurs, pour faire perdre un point. ICANN demande des avis, il en reçoit, et même si cet avis est sans fondement, le simple fait qu’il existe suffit pour priver dotgay d’un point.

Pour ce qui est de juger du soutient de la communauté à dotgay, ICANN s’est focalisé sur ILGA, la grande association mondiale de défense de la cause LGBT. ILGA a été la défenseure la plus visible du dossier dotgay, mais était loin d’être la seule. Il y a eu des centaines d’ONG à travers le monde qui soutiennent dotgay, mais ICANN n’a vu que ILGA. ICANN reconnaît la représentativité et la légitimité d’ILGA, mais comme il ne s’agit pas d’une organisation désignée par un vote de l’ensemble des LGBT du monde, elle n’est pas asseez repréntative, donc un autre point perdu.

Mais le plus gros vient du fait que le nom du domaine est « gay », alors que dotgay prétend représenter les lesbiennes, les bi, les trans, les intersexe, les alliés, etc. ICANN va jusqu’à dire des trucs du genre « mais vous savez, il y a des trans qui ne sont pas gays ». Ben oui. Mais dotgay a bien expliqué pourquoi il a choisi le mot « gay » comme nom de domaine pour représenter une communauté très diverse. En rejetant le dossier dotgay LLC, l’ICANN montre son mépris total pour notre communauté et sa diversité.

En revanche, dans le même communiqué, l’ICANN a annoncé que d’autres communautés étaient reconnues, telles… les hôtels. Pour l’ICANN, lls hôtels constituent une communauté, mais pas les gays.

Le nom de domain .gay mis aux enchères, cela voudra dire que l’heureux gagnant aura comme seul intérêt de rentabiliser son investissement, et de revendre des noms de domaine au tout venant, logiquement aux sites pornographiques. Alors que dans le projet communautaire de dotgay LLC les acheteurs auraient été agréés pour confirmer leur appartenance à la communauté LGBT et alliée, l’entreprise commerciale qui risque de gagner laissera libre champ aux homophobes et aux pornographes pour obérer toute utilisation intelligente de .gay.

Ce soir des représentants de dotgay LLC vont rencontrer des délégués de l’ICANN. De nombreux organismes seront présents aux côtés de dotgay LLC pour montrer que ce mépris et ce rejet ne sont pas supportables. De notre côté, nous sommes invités à nous adresser à l’ICANN sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-dièse #ICANNisBroken, pour pousser l’ICANN à reprendre ce dossier en main, dossier qu’ils ont magistralement malmené depuis des mois et des années.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: